banner

STORY TIME | ÉTUDIANTES EN BTS OPTICIEN LUNETIER À L'ISO

arrow-back Témoignages

Léonie et Margaux,

ÉTUDIANTES EN BTS OPTICIEN LUNETIER À L'ISO

« Je suis Mathéo, je suis en deuxième année du BTS Opticien Lunetier à Lyon et aujourd’hui, on va faire de petites interviews avec les ISO Influenceurs. On va commencer avec Toulouse, avec Margaux et Léonie. » Ce qu’il faut savoir avant de venir à l’ISO « L’ISO il faut savoir qu’ils proposent un BTS hyper complet sur […]

« Je suis Mathéo, je suis en deuxième année du BTS Opticien Lunetier à Lyon et aujourd’hui, on va faire de petites interviews avec les ISO Influenceurs.

On va commencer avec Toulouse, avec Margaux et Léonie. »

Ce qu’il faut savoir avant de venir à l’ISO

« L’ISO il faut savoir qu’ils proposent un BTS hyper complet sur les métiers de l’optique.

C’est super intéressant, à savoir en cours, on voit énormément de choses, c’est très théorique.

Nous on est en alternance donc on voit aussi tout ce qui est magasin. C’est super intéressant.

Il faut savoir que l’alternance c’est quelque chose de cool à faire. Même si il y a beaucoup de charge de travail en dehors des cours et après le travail, c’est quand même quelque chose de cool. »

Vous êtes toutes les deux en alternance ?

« Oui, c’est ça. »

Vous êtes dans une grande enseigne ?

«  C’est ça, on travaille toutes les deux chez Afflelou. »

Quel est votre parcours ?

Le parcours de Marie :

« Je sors directement du lycée et je savais directement qu’après le lycée je voulais faire de l’optique.
C’est un métier qui m’intéressait parce que c’était un BTS, c’était des études assez courtes et c’est ce que je voulais faire.

Ensuite, ça touche quand même le paramédical, la mode et les lunettes, tout le monde en a besoin maintenant donc c’est super intéressant et c’est un métier qui va durer dans le temps. »

Le parcours de Léonie :

« J’ai fait un bac ES, après j’ai fait une licence en psycho. Cela ne m’a pas plu, donc je suis partie dans une remise à niveau en sciences, c’était vraiment très global pour tous les BTS scientifiques et après je suis allée à l’ISO. »

Ce qu’elles préfèrent à l’ISO :

Marie : « A l’ISO, il y a beaucoup ce contact avec les professeurs qui sont vraiment là pour nous. Il y a différentes plateformes sur lesquelles on peut discuter avec eux, donc ça c’est vraiment avantageux.
C’est quelque chose qui est mis en place par l’école. Faut vraiment pas hésiter à les solliciter si on a besoin d’eux et puis même entre les élèves, on a des deuxième année. Nous, l’année dernière, quand on était en première année, qui nous aidaient aussi, ils nous mettent à l’aise parce que qu’on ne connaît pas grand monde, si on vient d’une autre ville. C’est le concept de l’ISO, qu’on soit tous ensemble regroupés donc c’est une ambiance assez cool, assez fun. »

Léonie : « On a la chance d’avoir beaucoup de plateformes pour pouvoir échanger avec touts les étudiants et les professeurs aussi. »

Merci Toulouse !
Merci d’être venu ici aujourd’hui pour nous parler de vos ressentis et de vos expériences.

👉 Inscris-toi dès maintenant à notre prochaine JPO : https://www.iso.fr/JPO  

Les chiffres clés de l'iso

Les chiffres clés de l'iso

1988

Création
de l'iso

11

Campus

1

campus digital

20 000

membres
du réseau ISO

98%

taux
d’employabilité