banner

La fiche métier de l’opticien spécialiste en lentilles

La fiche métier de l’opticien spécialiste en lentilles

L’opticien spécialiste des lentilles de contact, appelé aussi contactologue, travaille en concertation avec l’ophtalmologiste au sein de son cabinet ou en boutique dans une pièce aménagée. Il dispose de compétences approfondies en réfraction oculaire et contactologie. Ainsi, il peut prendre le relai du médecin après prescription médicale.

Qui consulter pour obtenir des lentilles ?

La prescription des lentilles de contact

Lors de sa visite chez le médecin ophtalmologiste, le patient peut demander son avis médical concernant le port des lentilles. Par choix esthétique ou dans le cadre d’une pratique sportive, le patient atteint de troubles de la vision peut se tourner vers les lentilles de contact. L’ophtalmologue doit d’abord réaliser des examens approfondis de l’oeil et la paupière pour déterminer le profil du patient. En fonction de la morphologie oculaire, d’une pathologie éventuelle (sécheresse oculaire, problème de canal lacrymal), d’un terrain allergique etc. le médecin prescrit un certain type de lentilles (souples, rigides, toriques, sphériques, journalières, mensuelles, annuelles…).

L’ordonnance indique à l’opticien spécialiste en lentilles les informations suivants :

  •  la marque des lentilles de contact,
  • des informations sur la sphère (PWR/SPH) qui indique le trouble de la vision à soigner. Chaque oeil est mentionné par des abréviations : OD (Œil droit), OG (Œil gauche), ODG (Œil droit et Œil gauche). Le signe « – » indique une myopie (problème sur la vision de loin), et « + » une hypermétropie (problème sur la vision de près). En cas d’astigmatisme (défaut de la cornée), la correction se trouve généralement entre parenthèses (cylindre).
  •  en cas de presbytie, l’ordonnance mentionne l’addition (ADD)
  • le rayon (BC) exprimé en millimètres (compris entre 8 et 10 mm) pour déterminer la courbure adéquate,
  • le diamètre (DIA) en mm pour garantir une vision nette (les lentilles souples ont un diamètre supérieur à celui des lentilles rigides),
  • des conseils d’hygiène (pas d’eau du robinet, respect du processus de décontamination dans un étui propre, fréquence de renouvellement)
  • la conduite à tenir en cas de gêne, sensation de corps étranger, irritation. Il faut retirer immédiatement les lentilles pour éviter des complications.

Un opticien peut-il prescrire des lentilles de contact ?

C’est toujours le médecin ophtalmologiste qui prescrit les lentilles de contact après un examen de la vue spécifique et approfondi de chaque œil.

Le rôle de l’opticien spécialiste des lentilles

Toutefois, depuis 2016, l’opticien peut adapter une prescription de lentilles de contact, sous couvert de validation par l’ophtalmologue. Cela était déjà possible depuis 2007 pour les lunettes avec verres correcteurs. Désormais, l’opticien spécialisé en lentilles de contact peut effectuer un examen réfractif et adapter une ordonnance dans le cadre d’un renouvellement (ordonnance de moins de 3 ans ou de 1 an pour les moins de 16 ans), sauf mention contraire stipulée par l’ophtalmologiste. Il reporte les nouvelles informations sur l’ordonnance et informe le médecin prescripteur qui conserve le droit de s’y opposer.

Ainsi, cette mesure permet davantage de flexibilité et de réactivité pour adapter au plus vite les corrections des patients. Dans certains territoires, les temps d’attente pour une consultation en ophtalmologie ne permettent pas un suivi satisfaisant des patients. En 2016, le délai moyen pour obtenir un rendez-vous atteignait 85 jours. L’opticien joue donc un rôle primordial dans le suivi des patients.

D’ailleurs, l’opticien contactologue, en tant que spécialiste des lentilles, intervient pour mettre en place et suivre la phase d’adaptation de lentilles. En effet, toute nouvelle prescription de lentilles est soumise à un période d’essai qui sert à déterminer si l’équipement optique prescrit convient au patient.

Pour les nouveaux porteurs de lentilles, l’adaptation permet de se familiariser avec les lentilles et les produits d’entretien et de vérifier la sécurité oculaire en cas de port prolongé. L’opticien accompagne le patient pour lui montrer comment manipuler les lentilles, les poser correctement, les retirer et les entretenir. De plus, il délivre un calendrier de suivi pour augmenter progressivement le temps de port et vérifier étape par étape la réussite de l’adaptation (contrôle de l’acuité visuelle et des interactions lentilles/yeux). Celle-ci a pour objectif d’atteindre une bonne vision et un confort optimal (sans sensation de gêne ni irritation). Dans ce cadre, l’opticien peut également proposer des modifications, soumises à la validation du médecin.

La spécialisation de l’opticien pour l’adaptation des lentilles de contact

Les opticiens spécialistes en lentilles de contact sont des professionnels de la santé visuelle qui ont poursuivi leurs études après l’obtention de leur BTS opticien lunetier. En effet, si ce diplôme permet d’accéder à la profession d’opticien, il n’est pas suffisant pour se spécialiser en contactologie. Il faut obtenir une Licence professionnelle d’optique pour acquérir des compétences étendues en lentilles de contact. Le contactologue dispose de connaissances élargies en réfraction oculaire et en contactologie qui lui permettent de :

  • pratiquer des examens de la vue (optométrie) pour vérifier l’acuité visuelle des patients porteurs de lentilles
  • maîtriser les gestes liés à la manipulation des lentilles de contact
  • assurer le suivi humain et relationnel nécessaires à la prise de confiance du patient, être à l’écoute de son confort visuel
  • intervenir en concertation avec l’équipe médicale et paramédicale (ophtalmologiste, orthoptiste) pour apporter sa propre expertise
  • connaître les laboratoires et les spécificités de leurs produits pour proposer des lentilles et des produits d’entretien adaptés au profil des patients
  • respecter la réglementation en vigueur dans le secteur de l’optique

Les chiffres clés de l'iso

Les chiffres clés de l'iso

1988

Création
de l'iso

9

Campus

1

campus digital

19 000

membres
du réseau ISO

100%

taux
d’employabilité