banner

S’orienter vers l’optique : une formation pointue et un métier aux débouchés durables

Le 03/12/2021

Comment et pourquoi devenir opticien ?

Le BTS Opticien-Lunetier en temps plein ou en alternance est une formation exigeante, à la fois théorique et pratique. Ce cursus en optique permet à un jeune bachelier, un étudiant en réorientation ou un actif en reconversion de se diriger vers un métier d’avenir, avec de belles possibilités d’évolution et des débouchés nombreux et pérennes. En effet, l’accroissement des besoins visuels dû au vieillissement de la population et la forte augmentation de la myopie renforcent l’attractivité du secteur de la santé visuelle. Au nombre de 42 245 au 1er janvier 2021 (données Drees), les opticiens interviennent ainsi auprès de 25 millions de Français, 92% d’entre eux portant des lunettes ou des lentilles de contact, selon GfK Retail and Technology. Tels d’incontournables acteurs de proximité, présents partout en France, en complémentarité des ophtalmologues et des orthoptistes.

Vers un opticien de santé

Renforcés par l’élargissement de leurs prérogatives, les opticiens peuvent, depuis octobre 2016, pratiquer des examens de vue pour renouveler un équipement optique et adapter la correction dans le cadre d’une ordonnance valide (entre 3 et 5 ans) selon l’âge du porteur. Ils peuvent également adapter la correction optique des prescriptions de lentilles de contact, sachant que, depuis le 1er janvier 2020 et la mise en place du 100% Santé, la prestation de contrôle visuel (pour l’adaptation de la correction) est facturée et remboursée par la Sécurité Sociale.

Opticien, un profil vivement recherché

Cette évolution, les titulaires du BTS Opticien Lunetier et les prochains diplômés l’ont bien cernée : ces dernières années, entre 70 et 80% des jeunes diplômés optent pour la poursuite d’études post-BTS afin de renforcer leurs compétences, et leur stature de professionnel de santé, avec une spécialisation en sciences de la vision.

A cette montée en gamme de la formation et aux perspectives qu’elle offre aux étudiants, s’ajoute la forte employabilité des diplômés.

En 2021, les offres d’emploi en optique ont doublé et les contrats longs, CDI ou CDD de plus de 6 mois, représentent 95 % des annonces de postes en magasin.

Résultat, BTS Opticien Lunetier ou bac +3 en optique, la quasi-totalité des jeunes diplômés décrochent leur premier emploi en moins de 3 mois. Une formation compétitive, donc, ce qui est un immense avantage à l’heure où le taux de chômage des -25 ans reste conséquent (19,5% en 2021, selon Eurostat), tous secteurs confondus, en France.

Un métier aux multiples facettes

Un profil recherché par les magasins d’optique, donc, un statut de professionnel de santé, aussi, mais qui ne saurait résumer, à lui seul, ce métier aux multiples facettes. Car face aux enjeux de la “mal vision”, être opticien aujourd’hui, c’est toucher à de nombreux domaines, différents mais complémentaires. Entre paramédical, design, commercial,  lifestyle, entrepreneuriat ou management. “Ce métier, c’est de l’examen de vue, de l’adaptation d’ordonnances… Mais  aussi de la vente, de la technique, de l’assemblage de montures, du visagisme, du conseil… “, analysait la rédaction du magazine Bien Vu, dans le cadre d’une émission consacrée au recrutement dans le secteur.

Devenir opticien, c’est avoir la possibilité de mener sa carrière à sa guise et d’évoluer, en toute liberté.

« On peut débuter comme salarié, et plus tard ouvrir son propre magasin, en choisissant son positionnement marketing, sa zone de chalandise et en définissant son parcours client. Et de jeune recrue, quelques années plus tard, devenir à son tour manager, recruteur, encadrant, formateur… Mais aussi entrepreneur, avec une politique de développement ambitieuse. Bref, c’est le choix d’une grande liberté d’initiative et d’action », estime Bien Vu.

Un métier d’avenir… Et de passion.

L’ISO, leader de la formation optique

Pour se former au métier d’Opticien, lInstitut Supérieur d’Optique est l’école de référence.

Acteur numéro un de l’enseignement supérieur de l’optique en France, l’ISO forme les experts des métiers de la vision depuis 1988.

L’ISO est un réseau de 9 écoles et CFA d’optique et propose des formations adaptées et personnalisées du BTS Opticien-Lunetier aux spécialisations de Bac +3 à Bac + 5 en optique. Participez à l’une des journées portes ouvertes pour en savoir plus.

 

Sources : https://www.bienvu.ws/

Les chiffres clés de l'iso

Les chiffres clés de l'iso

1988

Création
de l'iso

9

écoles et CFA
en france

15 000

étudiants
& diplomés

100%

taux
d’employabilité