banner

Que faire après un BTS Opticien Lunetier ?

Le 13/09/2021

Après l’obtention d’un BTS opticien lunetier, vous pouvez accéder directement au marché du travail et exercer en magasin. D’ailleurs, 90% des diplômés du BTS OL trouvent un emploi dans les 3 mois qui suivent la validation de leur diplôme. La majorité d’entre eux trouve un emploi avant même leur sortie d’école. Vous pouvez aussi décider, comme plus de 7 diplômés sur 10, de vous spécialiser avec des études post-BTS et acquérir des compétences et connaissances supplémentaires pour réussir votre projet professionnel.
En fonction de votre profil, des cursus à bac+3 et bac+5 répondent à vos besoins de formation et aux attentes du marché grâce à un enseignement de qualité.

Quels métiers après un BTS Opticien Lunetier ?

Ainsi, vous pouvez décider de poursuivre vos études en vous spécialisant dans un des 4 domaines des métiers de la vision :

  • la santé visuelle,
  • le commerce et le management,
  • la création et le design,
  • l’industrie optique.

Tout d’abord, après un BTS d’Opticien-Lunetier, vous pouvez continuer dans le paramédical en optant pour une spécialisation en Sciences de la Vision. Vous pourrez ainsi travailler en magasin, en cabinet d’ophtalmologie, en Ehpad ou en laboratoire. Ensuite, vous pouvez choisir de vous orienter vers le commerce et le management. Cette option convient particulièrement aux étudiants projetant de gérer un magasin ou d’ouvrir leur propre boutique. D’autre part, si vous êtes plutôt attiré vers le design, vous pouvez poursuivre vos études supérieures en création et design de montures. Enfin, le secteur de l’industrie d’optique constitue également un débouché vers les métiers de la recherche, l’ingénierie et la formation.

Et vous, quel profil vous correspond le mieux ? Scientifique, commercial, créatif ou innovation et recherche ?

Poursuivre ses études après un BTS Opticien Lunetier

Pour parfaire votre formation après un BTS OL, en concordance avec vos affinités, vous pouvez poursuivre votre cursus avec un diplôme de niveau bac+3 puis bac+5.

Pour les profils à dominante scientifique

Ainsi, les profils « scientifiques » s’orienteront en Licence Professionnelle d’Optique ou en Bachelor des Sciences de la Vision. Les débouchés professionnels sont nombreux, les étudiants en apprentissage et les diplômés de cette spécialisation en santé visuelle sont très prisés par les recruteurs.
Voici quelques exemples de débouchés dans cette filière :

  • responsable en réfraction en cabinet d’ophtalmologie ou en magasin.
  • adaptateur de lentilles de contact,
  • chef de produits et responsable technique en laboratoire de verres ophtalmiques ou de contactologie,
  • spécialiste en basse vision

Pour une orientation en gestion et management

Les profils à fibre « commerciale » choisiront de se spécialiser en gestion et management grâce au Bachelor de Manager en Optique (BMO) puis au MBA Stratégies Commerciales et Marketing en Optique. Ainsi, ils pourront accéder aux responsabilités suivantes :

  • responsable d’équipe
  • responsable de magasin d’optique,
  • responsable commercial pour l’industrie optique
  • chef de secteur pour des fabricants (verres, montures, lentilles…)

Pour les créatifs

Pour celles et ceux qui souhaitent exercer un métier de l’optique axé sur la création, le Bachelor de Lunetier Créateur répond aux attentes de formation pour devenir un expert dans la création de montures.

Vous maîtriser les codes d’un produit au de gamme ainsi que toutes les étapes de création d’une marque créateur. Vous êtes capable de réaliser des montures sur-mesure.
Vous savez mettre en valeur les produits et choisir vos collections pour un concept store.
Avec un Bachelor de Lunetier Créateur, les métiers suivants s’offrent à vous :

  • Artisan Lunetier
  • Ambassadeur de marque
  • Chargé de marque créateur
  • Opticien-créateur

De nombreux débouchés dans l’industrie optique

Enfin, le secteur de l’industrie de l’optique propose aussi des débouchés en tant que :

  • chargé d’études cliniques,
  • chercheur,
  • formateur,
  • ingénieur en optique,
  • responsable technique en contactologie.

Tous les cursus de l’ISO répondent à la même exigence pédagogique. Et affichent un taux de réussite supérieur aux autres écoles d’optique (en moyenne 86% contre 65% pour le BTS OL). Nos enseignants accompagnent et encouragent chaque étudiant dans son projet professionnel. De plus, le contact direct avec des experts de la profession est constant grâce aux conférences, parrain de promo, intervenants experts, challenges entreprises…  Et les stages sont facilités par le réseau ISOLink (+ de 17 000 membres). Enfin, de nombreux programmes d’échanges européens (Erasmus+) et internationaux (États-Unis, Canada, Chine, Australie…) permettent aux étudiants de compléter leur formation par une expérience à l’étranger.

L’insertion professionnelle des étudiants et des diplômés est au cœur de la mission de l’Institut Supérieur d’Optique.

Que sont devenus nos étudiants après leur BTS OL ?

À l’ISO, nous aimons garder des nouvelles de nos étudiants. Nous recueillons leurs témoignages que nous publions sur notre site. Ainsi, les étudiants en cours de formation peuvent y puiser une dose d’inspiration pour leurs projets futurs.

Alexandra, coordinatrice en santé visuelle et basse vision

Par exemple, vous pouvez découvrir le parcours d’Alexandra Rosso, coordinatrice en santé visuelle et basse vision, pour Les Opticiens Mobiles. Alexandra intervient à domicile auprès des personnes fragilisées, démunies et handicapées qui ne peuvent pas se déplacer en magasin. Elle est diplômée de l’ISO Marseille où elle a obtenu un BTS OL puis un Bachelor en Sciences de la vision qu’elle a complété par un DU basse vision à l’université de Nîmes. Tout d’abord, elle déclare apprécier particulièrement « la proximité avec les personnes ». Ainsi, elle a créé « beaucoup de lien avec certains résidents en EHPAD ou certaines personnages âgées à leur domicile. » En fait, pour Alexandra ce qui compte c’est d’apporter « un confort visuel ». Mais aussi de permettre aux patients « d’avoir une vie sociale, une activité ». Et Alexandra s’épanouit totalement dans ses missions au quotidien.

Thomas, Junior Brand Manager

Ensuite, côté management, on retrouve Thomas Pottier. Titulaire d’un bac S, il choisit l’ISO, « l’école de référence dans le milieu » pour décrocher son BTS OL puis son BMO (Bachelor de Manager en Optique) à Lille. Il explique qu’il a « été séduit par le métier d’opticien qui présente différentes facettes : la vente, la relation client, ainsi que les dimensions manuelle et esthétique. » De plus, il salue « les enseignants et intervenants extérieurs [qui] étaient passionnants et [lui] ont donné beaucoup de conseils et de motivation pour décrocher de super postes. » Thomas chargé Trade Marketing chez Zeiss Vision Care France occupe désormais le poste de Junior Brand Manager chez Essilor.

Valentin, responsable de magasin de créateur

Enfin, Valentin Bageot, responsable d’un magasin de créateur, a obtenu son BTS OL à l’ISO Nantes puis son Bachelor de Lunetier Créateur à l’ISO Bordeaux. Il officie désormais à Nantes chez Naoned, une marque 100% française de lunettes créée par un opticien nantais. Selon lui, le BLC a répondu à toutes ses attentes. En effet, il considère que « cette formation est idéale pour les amoureux du design et de la dimension artistique de la lunette, et plus globalement pour tous ceux qui veulent travailler chez un opticien créateur. » Grâce au Bachelier de Lunetier Créateur, il indique qu’il a « trouvé sa voie ». D’ailleurs, il songe désormais à lancer sa propre marque de lunettes et à ouvrir sa boutique.

N’hésitez pas à vous inscrire à nos Journées Portes Ouvertes s pour découvrir les métiers de l’optique et choisir le cursus qui vous convient !

 

Les chiffres clés de l'iso

Les chiffres clés de l'iso

1988

Création
de l'iso

9

écoles et CFA
en france

15 000

étudiants
& diplomés

90%

taux
d’employabilité