banner

Témoignage de Cécile Bon

arrow-back Témoignages

Cécile Bon,

Diplômée du BTS Opticien Lunetier

Ce qui me plaît le plus dans la haute lunetterie, c’est l’opportunité d’apprendre à connaître la personnalité de mes clients afin de leur apporter un conseil sur mesure
iso-cecile-bon

« Ce qui me plaît le plus dans la haute lunetterie, c’est l’opportunité d’apprendre à connaître la personnalité de mes clients afin de leur apporter un conseil sur mesure. » 

À la recherche d’un profil scientifique, la Maison Bonnet m’a recrutée pour mon expertise en optométrie.

Quelques mois après l’obtention de son Master d’Optométrie à l’Université d’Orsay – Paris Sud, Cécile Bon est nommée directrice de la Maison Bonnet. Cette institution internationalement reconnue dans la lunetterie de luxe est la seule maison qui fabrique des lunettes sur mesure en écaille de tortue dans le monde. La jeune femme, diplômée de l’ISO Nancy, nous raconte son quotidien au sein de cette prestigieuse enseigne historique. 

L’intégration d’une grande maison d’optique 

Vivement intéressée par l’optique et la physique, Cécile Bon s’oriente après son bac S vers le BTS Opticien-Lunetier à l’ISO Nancy. Selon le projet qu’elle établit dès le début de ses études, elle poursuit son cursus en Licence puis en Master d’Optométrie à l’Université d’Orsay.

En quête d’un profil scientifique, Franck Bonnet – arrière-petit-fils du fondateur Alfred Bonnet – la contacte après avoir repéré son annonce de recherche de poste sur le site d’Acuité. À peine diplômée, Cécile devient ainsi opticienne-optométriste et directrice de la Maison Bonnet Paris.

Unique en France et dans le monde, la Maison Bonnet habille depuis 1930 le visage des grands de ce monde : couturiers (Yves Saint Laurent), architectes (Le Corbusier…), hommes politiques (Jacques Chirac, François Mitterrand, Valéry Giscard d’Estaing…), acteurs et actrices (Yvan Attal, Valérie Lemercier…) et autres personnalités d’hier et d’aujourd’hui. Depuis 4 générations, cette maison fondatrice de la « Haute Lunetterie » entretient le savoir-faire de l’écaille de tortue, ce qui lui a valu le titre de Maître d’Art. Aujourd’hui, elle propose en outre des montures en corne de buffle et en acétate.

« Au sein de la Maison Bonnet, nous avons chacun notre domaine d’excellence : je suis spécialisée en optométrie ; d’autres travaillent en atelier et d’autres encore dans le showroom. Pour ma part, j’ai un rôle scientifique avec la prise en charge des examens de vue, mais aussi administratif, ainsi qu’une mission de conseil, au cœur de notre activité. Mon métier requiert à la fois de la rigueur, un grand sens de l’organisation et beaucoup de passion », souligne Cécile Bon.

>> Retrouvez son témoignage complet sur ISOLink 

Les chiffres clés de l'iso

Les chiffres clés de l'iso

1988

Création
de l'iso

9

écoles et CFA
en france

15 000

étudiants
& diplomés

90%

taux
d’employabilité