banner

Quels sont les salaires pour les métiers de l’optique ?

Quels sont les salaires pour les métiers de l’optique ?

Les métiers de la vision recouvrent trois domaines de compétences : santé visuelle, commerce management et création & design. Pour chaque métier, les évolutions de carrière et le salaire base temps plein CDI varient en fonction de la structure, du niveau d’expertise et de l’ancienneté sur le poste. À noter que toutes les formations en optique peuvent s’effectuer en alternance via un contrat d’apprentissage. De ce fait, elles donnent lieu à une grille de salaires basée sur le SMIC. La rémunération est calculée en fonction de l’âge et de l’année dans le cursus. Elle démarre à 43 % du SMIC pour les 18/20 ans à 100 % du SMIC pour les 26 ans et plus, pour une première année. 

Aujourd’hui, de nombreuses entreprises recrutent des opticiens. Sur le marché de l’emploi de l’optique, les offres sont supérieures aux demandes. Les jeunes diplômés sont donc privilégiés et ont le choix.

Les salaires des métiers de l’optique en santé visuelle

Les professionnels de la santé visuelle occupent différentes fonctions (paramédical, technique et commercial) au sein des magasins d’optique. Mais ils peuvent aussi se spécialiser dans l’accueil et la prise en charge de certains clients. Tout dépend de la taille et de l’organisation de l’équipe, ainsi que du degré de qualification exigé dans leur emploi.
Professionnel de santé, il doit maîtriser les examens de vue et les connaissances en santé visuelle. Une expertise en conseil et vente est aussi indispensable.

En France, la présence d’un opticien diplômé est obligatoire pendant les heures d’ouverture du point de vente.

Le salaire d’opticien lunetier

Tout d’abord, l’opticien lunetier est un professionnel de la santé diplômé, titulaire d’un BTS d’opticien lunetier (niveau bac +2). Il assure des fonctions paramédicales, techniques et commerciales. En premier lieu, il conseille, adapte et répare les équipements d’optique en fonction de la prescription du médecin ophtalmologiste (lunettes, lentilles, solaires). Il réalise des examens de la  vue pour éventuellement adapter la prescription. Puis, il s’occupe du suivi administratif du dossier client auprès de l’assurance maladie et de la mutuelle. Enfin, il réalise les ventes, gère les stocks et anime la boutique (offres commerciales, communication…).

Le salaire de l’opticien lunetier employé affiche une fourchette entre 2 000 et 3 000 euros bruts pour un salarié. Sa rémunération est souvent accompagnée d’une partie variable incluant  primes, intéressement ou challenges ponctuels pour animer le magasin.  Les opticiens indépendants, véritables chefs d’entreprise, peuvent dégager des revenus plus importants en fonction de l’emplacement de leur boutique et de leur segmentation.

Le salaire de l’opticien optométriste

L’ opticien optométriste est un opticien lunetier qui a poursuivi ses études en Licence professionnelle d’optique (bac +3), après un Brevet de Technicien Supérieur  Opticien Lunetier.. Certains opticiens optométristes possèdent également le diplôme européen d’optométrie qui correspond à 5 années d’études post bac (niveau master 2).

L’opticien optométriste apporte son expertise dans la réfraction oculaire. Premièrement, il assure la prise de mesures et l’examen de la vue des clients dans un local adapté en boutique. Ensuite, il assure le suivi des clients nécessitant une adaptation à leur équipement visuel (verres progressifs, verres ophtalmiques type DIMS…). Enfin, il peut contrôler la vue et ajuster une ordonnance, avec l’accord des  ophtalmologistes.

Le salaire moyen d’un débutant avoisine les 2 500 euros brut. Il peut évoluer vers 4 000 euros pour un optométriste confirmé au sein d’un cabinet d’ophtalmologie.

Le salaire du responsable en réfraction

L’opticien responsable en réfraction est titulaire au minimum d’une Licence d’optique ou d’un Bachelor en sciences de la vision (niveau bac +3) après son BTS OL. Il dispose de compétences approfondies dans la prise en charge des patients présentant des troubles de la vision : myopie, astigmatisme, hypermétropie, presbytie. Il accueille et assure le suivi des clients porteurs d’une prescription médicale pour un équipement optique (verres correcteurs et lentilles de contact).

Le responsable en réfraction perçoit un salaire médian de 3 000 euros brut. Celui-ci augmente en fonction du niveau de qualification, de 4 000 à 5 000 euros pour les indépendants.

Le salaire du contactologue

L’opticien contactologue dispose de compétences accrues dans le domaine des lentilles de contact (grâce à une formation complémentaire en Licence pro, Bachelor ou DU). Il conseille les clients sur les divers types de lentilles, souples ou rigides, sphériques ou toriques, en fonction de leur trouble oculaire et de leur éventuelle pathologie. Il encadre les clients lors de la phase d’adaptation pour garantir leur sécurité oculaire. Ainsi, il veille aux bons usages et gestes lors de la pose. Et il prodigue des conseils relatifs à l’hygiène et au confort.

Un expert en contactologie gagne en moyenne 2 600 euros brut par mois. Il peut prétendre à une rémunération de 4 000 euros brut en fin de carrière et à davantage s’il exerce en libéral.

Le salaire du spécialiste en basse vision

Le spécialiste en basse vision est obligatoirement titulaire d’un BTS et au minimum d’une Licence d’optique. C’est un professionnel de l’optique engagé auprès des personnes souffrant de basse vision (inférieur à 3/10). Il accueille en boutique ou se déplace à domicile ou dans les structures d’accueil spécialisées pour conseiller et adapter les équipements optiques (lampes, lunettes…).

L’opticien spécialiste en basse vision peut prétendre à un salaire de 2 500 à 3 000 euros brut s’il est salarié et jusqu’à 5 000 euros brut lorsqu’il travaille à son compte.

Les salaires des métiers de l’optique en commerce et management

Le salaire du responsable de magasin d’optique

Le responsable de magasin d’optique est un opticien diplômé chargé de gérer son équipe et sa boutique : commandes, relations clients et fournisseurs, gestion des stocks, comptabilité, ressources humaines, animation commerciale…

Lorsqu’il est salarié, le responsable de magasin d’optique touche entre 2 500 et 3 300 euros brut par mois. Quand il est travailleur indépendant, il peut gagner jusqu’à 5 000 euros si la boutique est bien située.

La rémunération de l’opticien entrepreneur

Comme mentionné pour chaque fonction précédente, le statut d’indépendant de l’opticien lunetier présente une grille de revenus supérieure à celle des salariés. Qu’ils soient optométristes, contactologues, spécialistes en réfraction ou uniquement opticiens lunetiers, les opticiens indépendants se rémunèrent en fonction de leur chiffre d’affaires. Celui-ci dépend beaucoup de l’emplacement du magasin d’optique, de sa notoriété et de sa bonne gestion.

Un opticien indépendant peut gagner jusqu’à 5 000 euros brut par mois.

Le salaire du monteur vendeur optique

Le monteur-vendeur en optique assiste l’opticien lunetier dans sa boutique. Il opère dans l’atelier où il monte, adapte et répare les lunettes de vue, mais aussi auprès de la clientèle et dans le cadre de la gestion courante du magasin (factures, stocks…). Le monteur- vendeur en optique est titulaire du TMVOL (Titre de Monteur Vendeur en Optique Lunetterie), obtenu en 1 an après le bac en alternance.. Avec l’expérience, son poste peut évoluer vers celui de chef d’atelier. Il peut également devenir opticien en passant par la VAE. 

Il est payé au SMIC ( pour mémoire 1 603,12 euros brut mensuel au 1er janvier 2022).

lien « monteur vendeur optique » -> à prévoir vers la future fiche métier

Les salaires des métiers de l’optique en création et design

Le salaire de l’artisan lunetier

L’artisan lunetier conçoit et fabrique des montures de lunettes pour verres correcteurs et solaires. Il exerce à son compte en créant sa propre marque ou travaille dans une entreprise créatrice en lunetterie. C’est un métier créatif et technique qui nécessite une formation en création et design de lunettes. Nombreux sont celles et ceux qui détiennent également un BTS OL.

Les artisans lunetiers touchent un salaire entre 1 600 euros (débutant) et 3 000 euros brut mensuel.

Le salaire de l’opticien créateur

Artisans lunetiers et opticiens créateurs évoluent sur la même grille de salaire : entre 1 600 et 3 000 euros brut. Leur rémunération dépend de leur statut : salarié ou indépendant.

 

Pour information, les salariés du secteur de l’optique dépendent de la convention collective 1431 (code IDCC). C’est elle qui réglemente les grilles de salaires minimum, primes, indemnités, congés, etc. Les employeurs sont tenus de s’y référer, à moins de proposer des traitements et conditions de travail plus avantageux que ceux prévus par la convention collective du secteur.

Les chiffres clés de l'iso

Les chiffres clés de l'iso

1988

Création
de l'iso

9

écoles et CFA
en france

15 000

étudiants
& diplomés

100%

taux
d’employabilité