L’Hôpital des Nounours : quand les étudiants de l’ISO font découvrir l’optique aux plus jeunes

L’Hôpital des Nounours : quand les étudiants de l’ISO font découvrir l’optique aux plus jeunes

Comme chaque année, l’ISO s’est mobilisé lors de l’opération « L’Hôpital des Nounours ». Près de 100 étudiants des écoles ISO Nantes, Rennes, Lille et Paris ont participé à ces journées de sensibilisation destinées aux enfants entre 3 et 6 ans. Le principe : dédramatiser l’univers médical et paramédical auprès des plus jeunes, à travers des animations ludiques et pédagogiques. Une expérience de terrain enrichissante pour les étudiants.

Cette année, l’Hôpital des Nounours a réuni près de 100 étudiants de l’ISO, une première. Sur l’ensemble des étudiants bénévoles, 33 étaient issus de l’ISO Lille, 15 de l’ISO Rennes, 32 de l’ISO Nantes et 11 de l’ISO Paris – à Nancy, les étudiants y prendront part au mois de mai.

L’opération « L’Hôpital des Nounours » invite les enfants à se familiariser avec l’univers de la santé par le biais de leur peluche « malade ». Ordonnance délivrée par les étudiants en médecine, soin des caries du côté des dentistes, essai de lunettes correctrices au stand optique… Le « jeu » leur permet de découvrir les différents parcours de soins.

Une mission de sensibilisation à l’univers optique

Avec pédagogie, les étudiants de l’ISO leur ont fait manier divers équipements optiques et essayer des verres correcteurs ou solaires.

« Nous leur avons demandé s’ils connaissaient la différence entre un opticien et un ophtalmologue et leur avons expliqué notre métier au travers d’animations telles que l’essai de lunettes 3D : c’était très ludique », raconte Lucie Stock, étudiante en 1e année à l’ISO Lille.

« Il fallait également les rassurer et répondre à leurs questions. Les enfants sont un public particulièrement curieux, mais aussi pétri de peurs », souligne Lucie Campion, étudiante elle aussi à l’ISO Lille et ancienne aide-soignante.

ISO hopital des nounours

Un complément de formation

La motivation de ces étudiants ? Faire découvrir l’optique aux plus jeunes, ainsi qu’élargir au maximum leur expérience de terrain.

Sarah Ben Hadj, en BTS à l’ISO Paris, témoigne : « J’ai déjà eu l’occasion de travailler avec un public adulte, grâce aux journées organisées par le Lion’s Club notamment, mais c’était la première fois que je m’adressais à des enfants dans le cadre professionnel. Au cours de la formation, il me paraît essentiel de s’exercer dans des conditions réelles, avec des personnes extérieures à l‘école ». Un enrichissement mutuel.

> En savoir plus sur l’édition 2016 de « L’Hôpital des Nounours »

Demander une brochure