Success story de Maxime Balouzat, co-propriétaire de 5 magasins

maxime balouzat ancien etudiant ecole optique iso

Maxime BALOUZAT

Co-propriétaire de 5 magasins Afflelou
ISO Lyon

À seulement 28 ans, Maxime Balouzat est propriétaire avec son associé de 5 magasins dont quatre du groupe Afflelou et un sur le segment discount. Titulaire du BTS Opticien-Lunetier obtenu à l’ISO Lyon, il est à la tête d’une entreprise de 16 employés, est membre depuis 2 ans de la commission nationale Alain Afflelou et s’implique dans la vie locale de sa commune. Toujours en quête de nouveaux projets, cet entrepreneur audacieux et polyvalent a su tirer profit de la puissance du réseau ISO pour réussir !

Un jeune entrepreneur issu de l’ISO Lyon

Après son baccalauréat scientifique, Maxime s’intéresse au secteur optique essentiellement pour sa dimension commerciale et la possibilité de suivre un cursus court. C’est en intégrant le BTS Opticien-Lunetier à l’ISO Lyon en cursus initial en 2009 que débute sa success story.

Grâce à ses qualités professionnelles, il se voit proposer la reprise d’un magasin franchisé Alain Afflelou à Oullins « seulement 2 ans après l’obtention de [s]on BTS et 1 an après avoir travaillé dans un autre point de vente Alain Afflelou ».

Pour établir son prévisionnel, il demande l’aide de son ancien professeur de gestion à l’ISO, Monsieur Anguenot. « Son soutien m’a beaucoup rassuré sur la solidité comptable de mon projet. Je tiens à l’en remercier chaleureusement, ainsi que l’école qui m’a mis en relation avec lui ! »

Une ascension fulgurante

Grâce à son instinct et à sa force de travail, il réussit haut la main cette première expérience de management, qui implique notamment l’acquisition de compétences en recrutement, en négociation et l’apprentissage de nouveaux logiciels.

À la recherche d’une nouvelle recrue pour le magasin d’Oullins, il se tourne vers l’ISO, vivier de talents, et embauche en 2012 un de ses camarades de promo, Arthur Desplaces. Tous deux sont si complémentaires (Arthur tourné vers la technique, Maxime vers la dimension commerciale) qu’ils finissent par s’associer. Après lui avoir cédé la moitié du 1er magasin, Maxime rachète avec lui en juillet 2013 son 2e point de vente franchisé Alain Afflelou à Tarare.

Et les deux jeunes associés ne s’arrêtent pas là : en janvier 2016, tous deux reprennent le magasin Alain Afflelou de Beynost, et au mois de juillet de la même année, ils ouvrent un magasin d’optique discount sous l’enseigne Optical Discount (du groupe Alain Afflelou), créent une holding et recrutent une assistante de direction. En septembre 2017, ils rachètent un 5e magasin de la même enseigne à Francheville.

Aujourd’hui, Maxime Balouzat et son associé sont propriétaires à parts égales de 5 magasins dont ils se partagent la gestion. Au total, ils emploient 16 personnes dont les deux tiers sont issus de l’ISO. « Nous embauchons en priorité des diplômés de notre école car nous souhaitons valoriser notre réseau », souligne-t-il.

Un opticien polyvalent investi dans la vie de sa commune

Très investi dans la vie locale de sa commune, Maxime Balouzat a été élu président de l’association des commerçants d’Oullins, Oullins of Courses, en mars 2012. L’objectif : booster l’attractivité du commerce de la ville. « Je crois vraiment en cette ville, c’est pourquoi j’ai envie de dynamiser et rajeunir son image. Si je n’avais pas choisi l’optique, j’aurais bien aimé m’engager en politique », précise-t-il.

Avec les 79 autres adhérents de l’association, il a lancé en avril dernier une web-série décalée destinée à promouvoir et valoriser le commerce de la ville à travers le personnage principal d’Oullindiana Jones, un aventurier qu’il incarne avec humour. Chaque épisode totalise des dizaines de milliers de vues sur Facebook et YouTube. « C’est un grand succès dont je suis très content », se félicite le jeune homme, qui reçoit des retours très positifs de ses clients et accroît ainsi sa visibilité et celle de ses commerces.

Membre de la commission nationale Alain Afflelou depuis avril 2014, il représente également avec 14 autres personnes les 450 franchisés Alain Afflelou dans les prises de décisions importantes du groupe. Ce rôle lui permet de s’investir plus encore dans cette enseigne dont il apprécie particulièrement la politique commerciale.

« Osez ! »

Dans la vie, sa philosophie est simple : « Il faut oser, accepter de prendre des risques et savoir perdre pour gagner ». La recette de son succès ? Détermination, désir de réussir et une bonne dose d’humour !

Passionné par son enseigne et le secteur optique, qui évolue sans cesse et lui permet de rencontrer tous les jours de nouvelles personnes, le jeune homme souhaite désormais consolider l’activité florissante de ses 5 magasins.

Maxime recommande aux étudiants en optique de s’orienter vers une formation en alternance car « l’expérience du terrain est primordiale. Ainsi, n’hésitez pas à vous rendre en magasin, à poser des questions et pourquoi pas à y faire un stage pendant les vacances scolaires. » Fort de ces expériences significatives dans la gestion d’enseigne et le management, Maxime est fier de son parcours dont l’ISO a été un tremplin.

ingenieur optique iso

Anouck PAOLETTI

Ingénieur optique chez Airbus Defence and Space
ISO Toulouse

« C’est une chance de se professionnaliser dans un domaine qui nous exalte »

>
les lunettes de marius - iso lyon

Baruck et Boris

Directeurs chez Les Lunettes de Marius
ISO Lyon

« Décontraction et professionnalisme : voilà l'état d'esprit du magasin ! »

>
optometrie ISO marseille

Christophe DE COMBEJEAN

Responsable contactologie et réfraction chez Johnson & Johnson
ISO Marseille

« Je manage 4 responsables techniques, c’est extrêmement stimulant ! »

>