Toon, de la marque theo eyewear, nous parle de son rôle de parrain de la promotion 2018 du BLC

équipe marque theo eyewearPourquoi avoir accepté d’être le parrain du Bachelor de Lunetier Créateur de l’ISO ?

Cela fait 3 ans que les étudiants du BLC nous rendent visite à Anvers. Mik (mon frère) et moi allons chercher les étudiants à la gare et dès la première année nous avons immédiatement vu que ces groupes étaient enthousiastes. Durant la présentation de l’histoire de theo, ils posaient beaucoup de questions pertinentes ; de même lorsque nous faisions le tour de nos bureaux. Ces élèves étaient passionnés par le métier et cela se voyait.
La directrice de l’ISO Paris, Anne-Sophie [Tollis] m’a demandé d’être parrain dès l’année suivante en 2015. Nous avons beaucoup apprécié sa philosophie, elle travaille dans le même esprit de passion et de famille que nous. Theo est une structure familiale, en tant que fils du fondateur nous nous occupons de l’entreprise à présent.

Comment allez-vous travailler avec les élèves tout au long de l’année ?

Lors du SILMO, j’ai présenté theo aux 50 étudiants de Paris et de Bordeaux. Ce fut l’occasion d’expliquer qui nous sommes, ce que nous faisons et quelles sont nos valeurs. Je leur ai également fait découvrir notre nouvelle collection SILMO 2017, pour qu’ils puissent appréhender la qualité de nos montures et la grande diversité de nos modèles.

Cette année, nous aurons 4 interventions dans chaque école. Ils commenceront par dessiner et par m’expliquer leurs inspirations. Si je valide cette première étape, ils pourront continuer avec la réalisation d’un premier prototype. Il y aura sans doute un second prototype qui suivra, car on est rarement satisfait du premier essai. On constate toujours des petites erreurs durant la première phase de production. En dernier lieu, il faudra me présenter la monture finale afin que j’apprécie la qualité du travail mené.

Je guiderai personnellement les étudiants. Bien évidemment, je compte aussi sur les professeurs de Paris et de Bordeaux pour les accompagner tout au long de l’année afin d’atteindre le meilleur résultat possible. »

lunettes theoSelon vous, qu’est-ce que cette formation apporte aux étudiants ?

Le plus important, c’est que chaque étudiant comprenne bien le métier d’opticien lunetier et cela signifie aussi comprendre et savoir fabriquer une monture de A à Z. Ils ne doivent pas oublier que dans notre métier de lunetier créateur, il y a encore beaucoup de fabrication à la main. Aujourd’hui ce sont les petits détails et la qualité qui font la différence. C’est la raison pour laquelle theo fournit aux étudiants du BLC Paris et Bordeaux des porte-plaquettes, des charnières, des serre-cercles et de l’acétate haut de gamme. A mon sens, c’est très important car ils seront déjà dans la bonne voie en ayant de bons matériaux. A cela s’ajoute la compréhension technique de la monture : l’importance de l’inclinaison, la hauteur de certaines parties, etc. Tout ça dans le but d’avoir une monture hyper confortable in fine.

Quelle est la valeur la plus importante à transmettre ?

La passion ! Notre père [Wim Somers] nous a toujours répété : « Quand tu aimes faire quelque chose, tu le fais bien et avec passion. » On veut transmettre cette valeur aux étudiants, car c’est cela qui leur permettra de mettre leur propre identité dans leurs dessins.

Quel message adresseriez-vous aux étudiants et futurs professionnels de la lunetterie créateur ?

Dans le monde de l’optique, il y a de plus en plus de compétition avec les chaînes et les groupes. C’est important de comprendre qu’il ne faut pas être comme les autres. Il faut faire de l’optique avec ton cœur, avec passion. Il faut adorer ton métier. C’est le seul chemin qui mène au succès !

> Découvrir les lunettes de theo eyewear
> En savoir plus sur le Bachelor Lunetier Créateur (BLC)

Source site Lunettes Originales

Demander une brochure