La filière optique : un marché dynamique !

La filière optique : un marché dynamique !

La filière optique est un réel atout économique pour la France et un véritable marché porteur : elle représente deux fois le marché des jeux vidéo, ainsi que le marché des téléviseurs ; l’équivalent du marché du Bio, du marché du mariage…
Soit  6,7 milliards d’euros de chiffres d’affaires en 2016 !

Près des trois quarts de la population française présentent des troubles visuels.

Une proportion qui atteint les 97 % chez les 60 ans et plus.

Les opticiens lunetiers peuvent ainsi compter sur un grand nombre de consommateurs finaux potentiels et toujours renouvelables. En effet 71% des français portent des lunettes de vue, soit davantage que la moyenne européenne établie à 63%*.

Le vieillissement de la population et la pénurie d’ophtalmologistes ont étendu l’intervention des opticiens lunetiers. Ce marché porteur, aux métiers multi-facettes, bénéficie de débouchés en croissance.

Cette filière optique exerce une réelle attractivité auprès des jeunes désireux d’être des acteurs majeurs pour le bien être visuel des français. Différents métiers de la vision se présentent pour l’étudiant, suivant l’orientation qu’il souhaite donner à ses études et qu’il choisit en fonction de ses aptitudes personnelles.

Évolution du métier d’opticien

L’opticien en magasin, à la fois professionnel de santé et commerçant, réalise, ajuste et commercialise des équipements destinés à corriger les amétropies ou défauts de la vue.

Depuis octobre 2016 l’opticien lunetier est autorisé par décret, à réaliser un examen de réfraction sur les patients, en fonction de l’âge et la date de la prescription.

L’opticien lunetier est un professionnel de santé de proximité, en lien direct et régulier avec le public. Son métier s’exerce avec les ophtalmologistes et avec le support des industriels et fabricants.

Conditions d’accessibilité :

Pour exercer dans le métier d’opticien, il faut être titulaire d’un brevet de technicien supérieur, d’opticien lunetier délivré par l’éducation nationale. La formation de deux ans est ouverte au titulaire d’un Baccalauréat. La majeure partie des enseignements est scientifique.

Des spécialisations pour tous les talents

Différentes voies de spécialisations majeures sont proposées, en fonction des compétences intrinsèques de l’étudiant dans les domaines suivants :

  • le paramédical avec une orientation vers l’Optométrie (ou analyse de la vision), la basse vision, les examens de vue….
  • le design et l’esthétique avec la création en lunetterie, le sur-mesure avec l’utilisation de nouveaux outils digitaux
  • le management avec des postes de directeur de magasins, ou à responsabilités (marketing, achats…) dans les enseignes nationales.
  • l’enseignement et la recherche avec le Master Santé science de la vision

La société évolue et les modes de consommation également. Les nouvelles générations se doivent de faire évoluer les métiers de la filière optique, tout en ayant la volonté de mettre au cœur du métier la santé visuelle du consommateur, les attentes des patients clients ainsi que de faire progresser la qualité des soins, des produits, des services.

La digitalisation et la connectivité des point de ventes sont des nouveautés émergeantes sur le secteur de l’optique avec des écrans tactiles allant jusqu’à l’essayage virtuel des lunettes. Ils seront facteurs de dynamisation pour la consommation dans le marché de l’optique.

Opticien, un métier authentique à l’aube d’une profonde mutation initiée par la jeune génération, une filière métier pluridisciplinaire qui permettra toujours de voir très loin !

*(source xerfi)

> Découvrez les formations ISO

Demander une brochure