Témoignage d’un étudiant

Laura SIBILLE, Etudiante en BLC, ISO Paris

Après un début de formation en pharmacie (PACES) et une réorientation en arts, c’est à l’ISO que j’ai trouvé ma voie. Le cursus en optique et la spécialisation en Bachelor de Lunetier Créateur répondent en effet à toutes mes aspirations : l’art, les sciences, la mode et le domaine commercial.

LAURA SIBILLE

« L’ISO m’a permis de concilier mes deux passions : l’art et le domaine de la santé »

« Mon baccalauréat scientifique en poche, j’ai commencé des études en pharmacie – que j’ai dû interrompre pour des raisons de santé. Puis après plusieurs mois de travail en Corse, passionnée depuis toujours par les arts plastiques, je suis entrée à l’école d’arts appliqués de Bellecour, à Lyon. Mais cette formation ne me garantissait pas d’emploi à l’obtention de mon diplôme, et j’avais toujours en tête mon goût pour les sciences, la mode et le commerce. Pour toutes ces raisons, je me suis orientée vers l’optique.

Mes recherches pour identifier l’école et la formation qui me correspondaient le plus ont toutes convergé vers l’ISO, reconnue comme le meilleur établissement d’optique à Lyon. J’y ai postulé et ai été acceptée en BTS Opticien Lunetier par alternance.

Après un stage très formateur dans un magasin du réseau Krys, je me suis orientée vers le Bachelor de Lunetier Créateur à l’ISO, pour approfondir l’approche créative du métier. Cette formation me convient parfaitement car elle me permet de développer ma fibre artistique et commerciale, mon goût pour la mode tout en valorisant mon BTS Opticien-Lunetier et sa dimension paramédicale.

Dans le cadre du stage de 2 mois prévu dans le cursus du BLC, je m’envole au mois d’avril pour Séoul où je vais travailler dans un bureau de design coréen, Muzik Stealer eyewear. Ma mission principale consistera à élaborer la nouvelle collection, en collaboration avec l’équipe en charge du projet (dessiner les nouveaux modèles, choisir les coloris, les matières, etc.). Je suis ravie d’avoir l’occasion de partir à l’étranger, qui plus est en Asie. Cette expérience promet d’être très enrichissante !

Si le contexte y est favorable, je n’exclue pas la possibilité de m’installer en Corée, une fois diplômée. Pour l’heure, je reste ouverte à toutes les opportunités qui se présenteront dans le domaine du design et de la création de lunettes. Je considère avoir toujours eu de la chance dans mon parcours professionnel, je suis donc assez confiante. »

> DEMANDEZ UNE BROCHURE