Conseil pédagogique Bachelor de Lunetier Créateur (BLC)

Réunion du conseil pédagogique du Bachelor Lunetier Créateur

Le conseil pédagogique du Bachelor Lunetier Créateur s’est réuni le 10 juin pour échanger sur les orientations du programme de la formation. À l’ordre du jour de cette réunion :

  • Faire le bilan de cette première édition pour optimiser l’organisation et le contenu de la formation
  • Orienter le programme pour répondre au mieux aux besoins du marché

Ce conseil pédagogique est composé de Bernard Galan (L’atelier de Luxottica), Bruno Zana (Eye Like), Amélie Morel (Morel), Ghislain Duroy (Mof), Alain Mikli, Nicolas Roumagnac (Mykita), Jean-François Rey, John Dalia, David Boublil (L’atelier de Luxottica), Christophe Gilabert (Anne et Valentin), Victor Gros (Traction Productions), Jacques Inizan (Randolph), Enselme Eberhart (Retrosuperfuture), Cécile Fontaine (directrice ISO Bordeaux), Khamel Dupuis (directeur ISO Paris 11), Anne-Sophie Tollis (directrice ISO Paris 15) et Stéphane Lebrati (Président de l’ISO).

Le bilan :

Tous ont été unanimes : cette nouvelle formation s’inscrit tout à fait dans l’évolution des besoins du marché puisqu’elle valorise le savoir-faire des lunetiers dans l’univers du design. Le conseil pédagogique a souligné l’importance de ce cursus qui vise à faire travailler les étudiants sur l’apport de services haut de gamme et de compétences techniques en boutique car l’émotion reste en magasin.

Les optimisations :

Les étudiants en Bachelor Lunetier Créateur doivent sortir de cette formation encore plus imprégnés de l’identité des marques créateurs, de leur ADN et de leurs spécificités techniques. Ils doivent également savoir réaliser des recherches sur tous les nouveaux modes de communication afin de toujours garder un temps d’avance sur leurs clients.

Les nouveaux besoins du marché :

En plus d’une très bonne connaissance des produits créateurs, les étudiants issus du BLC auront un vrai sens du goût et sauront apporter les bons arguments en termes de visagisme, de colorimétrie et de morpho-styles. Ils doivent être à même de maitriser parfaitement les matériaux rares et les techniques de montages spécifiques des marques créateurs, de retoucher les lunettes et de façonner des équipements sur mesure de leurs clients.

L’ISO peut compter sur le soutien du conseil pédagogique et sur l’engagement des intervenants pour proposer une formation de grande qualité et permettre aux opticiens créatifs de trouver leur voie.

Plus d’infos : Bachelor de Lunetier Créateur