Etudiants ISO Mission Essilor

Les étudiants de l’ISO s’engagent aux côtés d’Essilor pour l’accès aux soins optiques des femmes

Le 2 avril, l’ISO a participé à une mission de santé visuelle dédiée aux femmes dans le besoin, organisée par Vision for Life, le fond caritatif d’Essilor. Au cours de cette journée, les étudiants de l’ISO ont réalisé des examens de vue, ainsi que le montage des lunettes.

La déficience visuelle est encore un handicap majeur en France, où près de 5 millions de personnes – dont un million d’enfants – ne bénéficient pas encore d’une correction visuelle, en raison de difficulté d’accès aux soins. Le diagnostic tardif des problèmes de la vision est à l’origine de 30% des échecs scolaires à l’école primaire. La mauvaise vision concerne plus de 2,5 milliards d’individus dans le monde.

Les femmes en situation de précarité ont moins recours aux soins de santé. Elles y renoncent plus fréquemment que les hommes, bien qu’elles se déclarent en moins bonne santé. Il est donc nécessaire d’accompagner les femmes dans les démarches de santé.

Le 2 avril, quatre-vingt femmes hébergées ou prises en charge par des associations telles que le Secours populaire français, le Samu Social de Paris ou la Croix Rouge ont ainsi eu accès à l’ensemble du parcours de soins ophtalmologiques – de l’examen de vue à l’équipement optique, si nécessaire. Des ateliers beauté incluant maquillage et pose de vernis leur ont également été proposés sur un stand dédié.

Les étudiants de l’ISO mobilisés sur le terrain

Étudiants en 2ème année en formation initiale à l’ISO Paris, Maëva Feniou, Annaëlle Hoff, Steven Istodorovic, Coraline Lebrun et Morgane Poszwa ont mis leurs compétences au service de cette mission humanitaire. Réunis sur les bancs de l’ISO par leur passion pour la santé visuelle, tous les cinq souhaitent poursuivre dans la même voie : la Licence Professionnelle d’Optique à l’ISO, puis le Master Biologie Santé spécialité Sciences de la Vision à l’Université Paris-Sud.

Mission Essilor Santé Visuelle

Les étudiants ont pratiqué des examens de vue, assisté les professionnels ou médecins ophtalmologistes présents bénévolement, monté et ajusté des lunettes à la vue de chaque femme qui avait besoin d’un équipement optique.

« Cette mission s’est avérée extrêmement gratifiante, avec une forte dimension humaine et le sentiment d’avoir été utiles. Nous avons été très touchés de contribuer au bonheur de ces personnes dans le besoin » raconte Annaëlle. « Sans compter l’apport en termes d’expérience du terrain et de formation pratique aux côtés de professionnels de santé – un avant-goût du Master. Cette journée a été riche d’échanges avec les autres intervenants tant sur leur parcours professionnel que sur leur engagement humanitaire » ajoute Maëva.

 Bilan

Au total, une dizaine de femmes ont été orientées vers des examens complémentaires et un suivi médical. La plupart ont été ravies de leur parcours de soins, ainsi que du temps qui leur a été consacré, notamment lors des ateliers beauté. Peu habituées à recevoir des soins, certaines d’entre elles se sont d’ailleurs émues de cette initiative.

L’ISO répondra présent à l’appel de Vision for Life pour participer à d’autres missions caritatives d’envergure en septembre et décembre prochains.